L'Açai !

Dernière mise à jour : janv. 29

Que l’açai est LE fruit emblématique du Brésil, nous vous l'avons déjà dit ! Ses vertus ? Vous connaissez par cœur ! Aujourd'hui, nous vous montrons l'importance de ce palmier magique pour les communautés locales !


Le fruit de l'açai, ou euterpe oleracea, est issu du palmier Pinot appelé au Brésil "Açaízeiro". Une espèce de palmier de la famille Arecaceae qui pousse facilement, mais pas seulement, dans les zones marécageuses au cœur de l'Amazonie. Ce palmier ne pousse pas en dehors de sa région d'origine. Il est autant attaché à l'Amazonie que ses habitants à lui !


La pulpe d'açai sauvage du Du Brésil Au Monde pousse naturellement dans la Région de Abaetetuba, à l'État du Pará au Brésil, une zone réputée pour être - de loin - la principale région de récolte de l'açai sauvage.


La récolte de cette baie est très importante pour cette région. En effet, en 2018¹, la récolte de l’açai a généré pour les habitants de l’Amazonie brésilienne, un chiffre d’affaires d’environ 500 millions de Reais, c’est-à-dire environ 150 millions de dollars américains. Autrement dit, ce fruit contribue de façon significative à l’économie et le développement de la région!


Il existe des villes et des villages où la récolte et la commercialisation de l'açai représente 70% de l'ensemble des revenus. Tout est profité de ce magique palmier. Avec la pulpe nous faisons nos tant aimés açai bowls (et les riverains la consomme avec de la farine de manioc et des poissons frits) ; de la graine nous extrayons sa miraculeuse huile (et ils sont également transformés en éco-bijoux) ; des racines ils font des tisanes médicinales ; des feuilles séchées, leurs artisanats.


Chez Du Brésil Au Monde cette petite baie est tout aussi importante qu’elle l’est dans son endroit d'origine !


C’est pourquoi Du Brésil au Monde s'est engagé, depuis le début, à travailler avec des communautés locales qui récoltent la baie d'açai afin de leur assurer une source de revenue régulière pour améliorer la qualité de vie des peuples traditionnels et contribuer au développement économique de la région.


¹source : article du journal Folha de S.Paulo paru le 4 mai 2018.

90 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout